SW584 - Epée « à la mousquetaire »

Description

Cette désignation « à la mousquetaire » reste obscure, car nous ignorons s’il existait un lien à l’origine entre le corps des mousquetaires et cette forme de monture. Cette dernière apparaît vers le milieu du XVIIe siècle, mais la forme du pommeau en côte de melon date quant à elle plutôt des dernières années du siècle.

Ce type d’épée se retrouve dans la cavalerie, notamment dans la Maison du Roi (les officiers supérieurs des Gardes du Corps du roi en avaient une argentée identique), mais aussi dans l’infanterie jusqu’à la Révolution. Elle est en effet réglementée en 1767 pour tous les officiers d’infanterie.

Longueur 109 cm, lame 90 cm poids 1,2 kg.

× Ces copies de sabres et épées sont caractérisées par un très haut niveau de finition. Elles sont en tout point conformes aux originaux, y compris poinçons et marques de manufacture. Les lames sont en acier forgé et trempé. Elles ne sont cependant pas garanties pour la pratique de l'escrime de spectacle ou historique. Comme les originales, elles ne sont pas inoxydables. Nous vous recommandons de les huiler légèrement. Les traces d'oxydation peuvent être enlevées à l'aide d'un papier abrasif à l'eau à grain fin.

Photo(s)