SW558 - Sabre troupe des grenadiers à cheval ou des dragons de la Garde, modèle 1810

Description

Avec les changements de régime, les grenadiers à cheval vont connaître des sabres différents. Le premier modèle sous le Directoire porte l'inscription "Grenadiers de la Gendarmerie". Son successeur, fabriqué à Versailles par Boutet, est à lame droite et plate, avec une garde ajourée d'une palmette. Sous le Consulat la forme change radicalement pour le 2e escadron, qui se voit doté du modèle des chasseurs à cheval de la Garde de l'An IV, avec une lame courbe et une garde en N.

Boutet créé peu après une version nouvelle avec lame droite et une poignée qui restera similaire jusqu'à la fin de l'Empire, et qui est celle de notre réplique, avec la célèbre grenade. En 1802, la garde est désormais montée sur une lame à la Montmorency, et le corps du fourreau, auparavant tout en cuir, est gainé de laiton avec un grand crevé. En 1810, ce dernier, très fragile, est scindé en deux.

Longueur 112 cm. Reproduction exclusive Armae. Poids de l'arme seule 1380 g.

× Ces copies de sabres et épées sont caractérisées par un très haut niveau de finition. Elles sont en tout point conformes aux originaux, y compris poinçons et marques de manufacture. Les lames sont en acier forgé et trempé. Elles ne sont cependant pas garanties pour la pratique de l'escrime de spectacle ou historique. Comme les originales, elles ne sont pas inoxydables. Nous vous recommandons de les huiler légèrement. Les traces d'oxydation peuvent être enlevées à l'aide d'un papier abrasif à l'eau à grain fin.

Photo(s)