SW540 - Sabre de Garde du Corps du Roi, 1814

Description

En restaurant le trône des Bourbons après l'abdication de Napoléon, en 1814, Louis XVIII décide de recréer une Maison militaire semblable à celle qui existait du temps de son frère, le roi Louis XVI. Cette Maison, compte de nombreux corps, comme celui des Gardes de la Manche, les Cent-Suisses, les Gardes de la Porte, ceux de la Prévôté de l'Hôtel, les Gendarmes de la Garde, les Chevau-légers, Les Grenadiers à cheval du Roi, les Mousquetaires, ou encore les Gardes du Corps. Ces derniers sont réorganisés le 25 mai 1814, en six compagnies à cheval. Réduits à 4 compagnies, par économie, après les Cent jours, ils sont licenciés le 11 août 1830 par le roi Louis-Philippe.

Lame en acier, garde en laiton, fourreau en cuir souple et laiton. Poignée recouverte de cuir.

Longueur 115 cm, poids 1,5 kg environ.

× Ces copies de sabres et épées sont caractérisées par un très haut niveau de finition. Elles sont en tout point conformes aux originaux, y compris poinçons et marques de manufacture. Les lames sont en acier forgé et trempé. Elles ne sont cependant pas garanties pour la pratique de l'escrime de spectacle ou historique. Comme les originales, elles ne sont pas inoxydables. Nous vous recommandons de les huiler légèrement. Les traces d'oxydation peuvent être enlevées à l'aide d'un papier abrasif à l'eau à grain fin.

Photo(s)