AG100E - Armure gothique du XVe siècle

Description

Au XVe siècle, les parties mobiles de l'ancienne armure deviennent fixes et solidaires. L'armure est construite d'après une méthode plus suivie et à l'aide de moyens techniques plus perfectionnés. Progressivement adoptées, ces armures sont appelées "harnois blancs", c'est-à-dire sans aucun agrément, simplement poli et garantissant le corps entier.

Armure réalisée en fer, pièces polies, épaisseur comprise entre 1 et 1,2 mm. Elle comprend un armet, un gorgerin, un plastron et une dossière articulés, des épaulières articulées, des canons de bras deux cubitières, une paire de gantelets, deux cuissots, genouillères, grèves et solerets, et une jupe de mailles.

Photo(s)