La Vilaine maritime et les vaisseaux de la Royale

Chateau des Basses FossesA l’intérieur du château des Basses Fosses, à La Roche Bernard, non loin du golfe du Morbihan, se situe un agréable musée consacré à l’histoire et aux traditions de la Vilaine maritime, qui a vu la naissance du premier vaisseau de ligne à trois ponts de l’histoire de la Royale.

Le site et le bâtiment valent à eux seuls le détour. Notre château, perché au bord de la falaise qui domine l’extrémité de l’estuaire de la Vilaine, a deux étages d’un côté et cinq étages de l’autre. Il s’agit en fait d’une riche demeure marchande, datant des XVIème et XVIIèmes siècles, admirablement bien placée au centre d’un quartier pittoresque.

Bâtiments de pêche, golfe du MorbihanLe musée est quant à lui dédié à l’histoire de cette région frontière entre la Bretagne de la mer et la Bretagne de l’intérieur, dans laquelle la Vilaine constituait un axe de circulation privilégié. Pêche, cabotage, construction navale et transport fluvial faisaient partie des activités de la cité, et sont évoqués dans les huit salles du bâtiment.

péniche fluvialeLes collections sont présentées de manière fort agréable, et permettent au visiteur de rencontrer des nombreux objets du passé, mais aussi d’admirer plusieurs maquettes et dioramas à l’échelle un. Parmi les plus surprenants figure une reconstitution d’une cabine de péniche ayant navigué au siècle dernier sur la Vilaine, reliant ainsi Rennes à l’océan.

La Couronne, vaisseau de LigneUne partie du musée est consacrée à la Couronne, premier vaisseau deligne français à trois ponts, construit à la Roche Bernard sur ordre du cardinal de Richelieu entre 1629 et 1633.  Il porte 72 canons sur deux ponts, mesure 54m de long sur 15 de large, et avait un équipage de 643 hommes.

Avec ce bâtiment qui tranche avec les galions et caraques en usage jusqu’alors, la Royale franchit une étape importante, peu de temps après l’Angleterre (Prince Royal, 1610), les Provinces Unies ou la Suède (Vasa, 1628). Le vaisseau participera à la guerre de trente ans, et sera le navire amiral de la flotte du Ponant. Il sera désarmé en 1641.

pistolet_d_arcon_1733, contemporain de la bataille des cardinauxToujours sur le même thème, une des salles du musée est dédiée à la bataille des cardinaux, ayant opposé en baie de Quiberon les flottes francaises et britanniques, en 1759.  Composée de plus de 25 navires dont 21 de ligne, l’escadre de l’amiral de Conflans va être défaite par celle de l’amiral Hawke. Onze navire iront se réfugier dans la Vilaine, non loin du musée.

Bataille des cardinauxLe musée est géré en partenariat avec la communauté de commune par une association dynamique, dont la vocation est de valoriser le patrimoine du Pays de Vilaine, et qui réalise de nombreuses recherches, collecte objets et costumes et monte de nombreuses expositions temporaines.

Pour en savoir plus, site du musée :
http://www.tourisme-pays-la-roche-bernard.fr/musee-de-la-vilaine-maritime-2-12.html

Association des amis du musée de la Vilaine maritime :
 http://assolesamisdumusee.jimdo.com

Be Sociable, Share!