La naissance d’une reproduction : le casque impérial gaulois G

casque_romain_imperial_gaulois_G_HL120_ArmaeLes deux casques romains dits impériaux gaulois de type G et H sont sans doute les modèles les plus connus de tous les amateurs et reconstituteurs du Haut Empire romain… mais il y a une dizaine d’années de cela, ils étaient bien différents de ceux que vous pouvez voir aujourd’hui !

Et c’est l’histoire de la naissance de cette reproduction que vous allez pouvoir revivre dans les quelques lignes qui suivent…

Tout commence à la fin de l’année 2005, quand Gagan Agarwal, le CEO de la société indienne Deepeeka,Le premier gallic G produit par Deepeeka nous demande si nous pouvons corriger leur référence AH6052, qui n’était autre que l’ancienne version de ce casque impérial gaulois type G  – fort éloignée de l’original, il faut bien le dire. Nous avions essayé à plusieurs reprises de faire corriger certaines des pièces romaines de Deepeeka, mais sans aucun succès. Nous n’allions pas rater l’occasion, car comme on le voit sur cette photo, à droite, il y avait du pain sur la planche…

La question initiale concernait l’angle du garde nuque, et la forme des sourcils. Bien sur, il y avait bien d’autres choses à faire évoluer… La première étape fut d’envoyer deux planches dessinées pour l’occasion, avec tout d’abord l’ancien « Gallic G »

et surtout celui que nous voulions voir produit, avec de nombreux commentaires.

Au bout d’un mois seulement, nous recevons un premier prototype. Dans l’ensemble, c’est bien mieux, mais il reste de nombreux points de « détail » à régler. Voici, sous le même angle que dans nos schémas, ce prototype initial.

Pour bien faire comprendre les modifications à apporter, nous avons eu l’idée de travailler directement sur les photographies, en montrant les points à corriger. Nous avons toujours procédé ainsi par la suite, et il faut bien reconnaitre que la méthode s’est toujours avérée efficace…

Les pointillés rouge matérialisent la limite des pièces, les points verts les rivets et éléments de décor, etc. etc.

Au bout d’un mois environ, nous avons un nouveau prototype, qui n’est malheureusement pas encore parfait. Encore un aller et retour, et nous avons une version quasi définitive, que voici :

Trois mois plus tard, le nouveau gallic G était sur le marché… Vinrent ensuite le tour du gallic H, de l’Italic D, du Gallic A, et de bien d’autres… mais il s’agit là d’un autre histoire. Celle du casque de Krefeld, l’Italic D, mérite aussi d’être racontée, à l’occasion… car il nous a fallu choisir de ne pas respecter totalement la pièce originale, pour éviter une levée de boucliers générale !!! Peut-être en parlerons nous un jour…

Be Sociable, Share!