Connaissez vous le Béhourd ?

Bataille des Nations 2013, Aigues MortesMais de quoi s’agit-il donc ? Mais d’un affrontement de masse opposant deux groupes de chevaliers, à pied ou à cheval, équipés d’armes bluntées, bien sur… le tout sur une lice bien délimitée, avec un public enthousiaste, aussi bien masculin que féminin ! Les connaisseurs du Moyen-Age le savent bien, le tournoi médiéval est loin de se limiter à la seule joute, qui lui est associée dans l’imagerie populaire.

Battle of the nations 2012Un tournoi permettait bien sur aux chevaliers de s’opposer dans des épreuves à cheval à la lance. Il s’agit de la joute, dont le mot vient d’ailleurs du vieil allemand Tjost, qui signifie tout simplement piquer à la lance.  Mais il comprenait aussi des épreuves d’adresse, des passes d’armes à pied, et… le béhourd !!!

Bataille des nationsCet étrange mot vient du vieux francais Buhurt, où l’on retrouve la racine « hurt » comme dans heurter. Et cela résume assez bien l’esprit de l’épreuve : deux groupes de chevalier vont s’affronter dans un simulacre de bataille rangée. Simulacre ? C’est bien vite dit, car il semble bien que dans le Nord de l’Europe et avant la codification du tournoi, au 12ème siècle, on y soit allé de bon coeur, et avec de vraies armes en plus. Représentation d'un béhourd médiévalAu point que l’église s’en est mêlée, menaçant d’excommunication les participants et privant les morts de sépulture chrétienne si ils participaient à la version sauvage du béhourd…

A partir du 12ème siècle, notre béhourd se fait donc « amical », avec des armes émoussées, et devient l’occasion pour des combattants d’évaluer leur compétence, mais aussi de se préparer à de vrais combats, en s’immergeant dans la mêlée, Aigues Mortes 2013juste en prenant un peu moins  de risques. Quand on y réfléchit bien, cette activité est très tentante pour tout médiéviste… Non seulement on peut simuler une bataille avec des armes non tranchantes, mais en plus c’est une véritable reconstitution, celle d’un béhourd !

Cette activité est apparue dans les pays d’Europe de l’Est, dans lesquels elle est aujourd’hui solidement implantée. Rassurez-vous, elle est aussi présente en France. En 2013, pour la première fois le tournoi international de béhourd, « Battle of the nations », s’est tenu en Europe de l’Ouest… et  plus précisément à Aigues Mortes. Nous vous laissons jeter un oeil à la vidéo, fort spectaculaire. Il s’agit aujourd’hui d’un véritable sport,Notez les impacts sur le casque... qui a des règles bien précises, notamment pour les équipements et techniques autorisées et interdites, et les combats sont encadrés par des juges arbitres chargés de sanctionner les contrevenants, et de valider les « kills ».

Si en théorie le béhourd peut être pratiqué par des participants représentant n’importe quelle époque, on comprend vite l’intérêt de disposer de protections lourdes et adaptées…Fort naturellement, les XIVèmes / XVèmes siècles sont donc bien représentés. Cette vidéo de mai dernier, prise à Aigues Mortes, vous donnera une petite idée, car elle est prise de l’intérieur de la bataille, lors du match USA/Pologne.

Equipe de France en 2013Si vous voulez en savoir plus sur cette activité, nous vous recommandons le site de l’association France-Béhourd,  et en particulier la partie consacrée au matériel et équipements.

 

 

Be Sociable, Share!