Archive du mois de janvier 2012

Les mines de Doura Europos, et l’énigme des romains morts…

Posté dans Antiquité, Personnages le 31 janvier 2012 par Christophe

Vue aérienne de Doura Europos et axes d'assautAu milieu du IIIème siècle, l’empire romain est en pleine anarchie militaire. Les empereurs succèdent aux empereurs et les guerres civiles aux affrontements fratricides. C’est dans ce contexte troublé que les perses conduits par Shapur I décident d’envahir la riche province de Syrie.

Le premier obstacle sur leur chemin est la ville fortifiée de Doura Europos, au bord de l’Euphrate, à la limite de l’actuelle Syrie et de l’Irak. lire la suite »

Le casque gaulois du type « Port »

Posté dans Antiquité, Armae le 27 janvier 2012 par Francois

Déjà avant la guerre des Gaules, la cavalerie romaine est essentiellement composée de contingents étrangers : espagnols, maures, gaulois, plus tard germains également. La cavalerie formée de citoyens romains ne semble plus avoir cours, et ne sera réhabilitée qu’au début de l’Empire. Les Commentaires de César sur sa guerre en Gaule sont riches de renseignements sur la composition et l’utilisation de cette cavalerie étrangère alliée. Sa fonction est triple : elle s’avance dans le pays en reconnaissance (pour débusquer l’ennemi, repérer des voies de passage, des emplacement de campement, pour accompagner des fourrageurs…), elle participe aux batailles, souvent placée sur les ailes (ce qui lui vaut le nom de « alae »), et elle talonne l’ennemi pour ne lui laisser aucun répis et lui tuer un maximum de monde. Ces cavaliers conservent leurs techniques de combat et leur armement national.

lire la suite »

Histoire d’une forteresse, par Viollet-le-Duc

Posté dans Reconstitutions et reconstituteurs, Sites et Musées, Toutes les catégories le 24 janvier 2012 par Frédérique

Cité de CarcassonneViollet-le-Duc est bien connu pour les restaurations spectaculaires qu’il a réalisées durant le second Empire : cité de Carcassonne, château de Pierrefonds, basilique de Vezelay…  Plus que des restaurations, il s’agit d’interprétations des bâtiments, qui sont restitués dans un état idéal, qui peut n’avoir jamais existé. Si cette approche est relativement controversée, le résultat est merveilleux pour  la plupart des amoureux du Moyen-Age.

Peu de personnes savent que Viollet-le-Duc est aussi l’auteur de nombreux ouvrages étonnants.  L’un, « Histoire d’une Forteresse », mérite que tout passionné d’histoire militaire antique et médiévale s’y arrête… Ecrit comme un roman avec quelques personnages hauts en couleurs, il raconte l’histoire d’un oppidum imaginaire et surtout narre dans le détail une dizaine de sièges, de l’antiquité à la fin du Premier Empire. Il est de plus abondamment illustré de magnifiques gravures. lire la suite »

Un homme d’arme du XIVe siècle (fin)

Posté dans Moyen-Age, Sites et Musées le 20 janvier 2012 par Francois

Avec ce dernier homme d’arme médiéval, nous achevons notre tour d’horizon des sculptures entreposée au musée de l’Oeuvre Notre-Dame de Strasbourg. Dans cette splendide série de soldats endormis, cette autre métope a été également bien restauré au début du XXe siècle. Son état de délabrement alors justifiait la nécessité d’une telle intervention. lire la suite »

Fabriquer boucles et charnières… un jeu d’enfant ?

Posté dans Antiquité, Informations pratiques, Moyen-Age le 17 janvier 2012 par Christophe

Attaches de lorica segmentata type KalrieseTout reconstituteur le sait, certaines petites pièces sont bien difficiles à trouver, les modèles du commerce ne passant vraiment pas dans un environnement médiéval ou antique. Les charnières et les boucles sont souvent un véritable casse-tête, et le plus simple est bien souvent de les fabriquer soi-même, ce qui n’est au fond pas si difficile…

fig1Les charnières s’obtiennent en enroulant autour d’un axe des formes plates en laiton (fig1). L’opération s’effectue à froid, après recuit de la pièce.  Le recuit consiste à porter la pièce au rouge, puis à la refroidir brutalement dans l’eau froide. Sur le laiton, l’effet est l’inverse de celui obtenu pour les aciers : le métal devient malléable. lire la suite »

Un chevalier du XIVe siècle

Posté dans Moyen-Age, Sites et Musées le 13 janvier 2012 par Francois

Dans ce troisième volet sur les sculptures du musée de l’Oeuvre Notre-Dame de Strasbourg, étudions cette fois un chevalier du XIVe siècle avec sa panoplie parfaitement détaillée. Nous voyons un hommes revêtu d’une cotte de mailles à manches longues, mais sans mitaines aux extrémités, remplacées ici par des gantelets. Nous sommes là dans une époque de transition, entre les hauberts du XIIIe siècle et les armures qui commencent à poindre en ce XIVe siècle lire la suite »

Le casque d’Agris… revivant en bande dessinée

Posté dans Antiquité, Reconstitutions et reconstituteurs le 10 janvier 2012 par Christophe

Casque d'AgrisLe casque d’Agris est une superbe illustration de ce que pouvaient être les pièces d’apparat portées par les aristocrates celtes au IVème siècle avant Jésus-Christ. Trouvé au début des années 80 dans une grotte en Charente, il s’agit d’une pièce en fer recouverte d’une feuille de bronze finement martelée, elle-même recouverte d’une feuille d’or. Décoré de palmettes, esses, feuilles de gui, il possède encore un de ses garde-joues, qui figure un serpent à tête de bélier.

Cette superbe trouvaille a été à l’origine d’un projet hors du commun, réunissant Silvio Luccisano, passionné d’histoire et d’archéologie et Laurent Libessart, dessinateur professionnel…  reconstruire en bande dessinée le monde gaulois du IIIème avant notre ère, en restant fidèle jusqu’au moindre détail à ce que l’archéologie et les sources antiques nous enseignent. lire la suite »

Un homme d’arme du XIVe statufié

Posté dans Moyen-Age, Sites et Musées le 7 janvier 2012 par Francois

Continuons notre promenade dans les « réserves » de la cathédrale de Strasbourg, au musée de l’Oeuvre Notre-Dame, et arrêtons-nous à présent devant un bas-relief en grés des Vosges provenant du « saint sépulcre » : type de monument apparu dans le 2e quart du XIVe siècle. Celui-ci, adossé au mur occidental de la chapelle Sainte-Catherine, était constitué d’un sarcophage supportant le gisant du Christ. Sur ces parois figuraient des soldats endormis. Cet ensemble occupe une place importante dans la série des saints sépulcres de la fin du XIVe siècle, tant du point de vue stylistique qu’architectural. Le réalisme et l’expression des soldats laissent supposer qu’ils sont de la main d’un maître, vraisemblablement de Wölfflin de Rouffarch, sculpteur strasbourgeois actif à cette période.

lire la suite »

Le scramasaxe de Beagnoth… arme et abécédaire !

Posté dans Moyen-Age, Nouveautés le 3 janvier 2012 par Frédérique

reproduction_de_la_sax_de_beagnothLe scramasaxe est une arme extrêmement répandue parmi les peuples d’origine germanique de la période des invasions. Il s’agit d’un long couteau à un seul tranchant, se terminant par une longue pointe triangulaire qui peut être affûtée des deux côtés. La longueur de la lame va s’allongeant avec les siècles, allant de 25cm à un peu plus de 50cm à la fin du Haut Moyen Age.

Elle a une silhouette bien particulière qui la rend immédiatement reconnaissable : un manche relativement long, et une absence de garde. Elle se porte lire la suite »