Archive du mois de novembre 2011

Les mousquetaires du Roi, un corps d’élite

Posté dans Personnages, Temps Modernes le 22 novembre 2011 par Christophe

Mousquetaires au frontLe mot « mousquetaire » évoque immédiatement les mousquetaires du Roi et du Cardinal immortalisés par Alexandre Dumas, mais il désigne avant tout… un combattant utilisant un mousquet.

La généralisation des armes à feu sur les champs de bataille européens au XVIème siècle conduira à un rapide perfectionnement des arquebuses, qui vont gagner en puissance et en calibre pour devenir mousquets. Nos mousquetaires du XVIIème siècle sont immédiatement reconnaissables à leur bandoulière où sont accrochés douze apôtres, qui ne sont autres que les charges de poudre pré-dosées nécessaires au tir. Ils sont également armés d’une épée ou d’une rapière, pour le combat au corps à corps. lire la suite »

Le char de guerre des « Portes de l’Histoire »

Posté dans Antiquité, Groupes le 18 novembre 2011 par Francois

Le char de combat utilisé par les Gaulois est cité pour la première fois par Tite-Live lors de sa description de la bataille de Sentinum en -295. Alors que cette arme semble être abandonnée depuis de nombreuses années sur le continent, César les décrit dans ses Commentaires de la Guerre des Gaules lorsqu’il combat les Celtes insulaires de Bretagne. lire la suite »

Un guerrier lombard… reconstitué

Posté dans Moyen-Age, Reconstitutions et reconstituteurs le 15 novembre 2011 par Frédérique

guerrier_lombardLes lombards, peuple germanique issu de Scandinavie, sont installés au début de notre ère au niveau de l’Elbe, et feront partie des adversaires combattant les romains à l’époque de Tibère. Au second siècle, ils vont s’installer plus au Sud sur le bord du Danube, en Pannonie, dont ils ne bougeront pas jusqu’à la chute de l’Empire Romain d’Occident.  Au début du sixième siècle, ces guerriers vont combattre comme mercenaires dans la péninsule italienne,  qu’il finiront par envahir en 568. Initialement installés dans la région du Pô, ils s’étendront dans toute la péninsule, qu’ils ne réussiront toutefois pas à conquérir totalement.

C’est de cette période du haut Moyen-Age que date le squelette de notre homme. Mesurant 1m80, décédé entre 25 et 35 ans, il présente une fracture importante de l’os zygomatique, clairement la conséquence d’un traumatisme violent survenu bien avant sa mort et qui a du lui laisser d’importantes séquelles, et un visage déformé. Sa jambe gauche montre également lire la suite »

Le bouclier de l’An Mil, d’après la tapisserie de Bayeux

Posté dans Informations pratiques, Moyen-Age le 10 novembre 2011 par Francois

Dans un précédent article, nous avons donné l »historique de cette tapisserie, conservée au musée de Bayeux en Normandie, véritable bande-dessinée du Haut-Moyen-Âge qui est d’une grande richesse de détails pour celui qui s’intéresse à l’armement et à l’équipement des hommes d’arme du XIe siècle. Abordons à présent plusieurs points de cet armement, à commencer par le bouclier, et illustrons notre propos grâce à des relevés faits sur ce document exceptionnel. lire la suite »

La cavalerie lourde du XVème au XVIIème siècle

Posté dans Personnages, Temps Modernes le 8 novembre 2011 par Christophe

cavalier_lourd_16emeLes régiments de cavaliers lourds cuirassés de la fin du XVIème siècle et du début du XVIIème sont les descendants de la chevalerie médiévale, et apparaissent au XVème siècle, lorsque sont formées les compagnies de gendarmes d’ordonnance.

Chacune de celles-ci est formée de 100 lances, chaque lance comprenant 6 combattants. Le premier est un cavalier lourd, issu de la noblesse, et il est accompagné d’un coutillier plus légèrement armé, de trois archers à cheval et d’un page, non combattant. La configuration de ces compagnies de gendarmes va évoluer au XVIème siècle, pour comprendre sous Francois 1er 40 cavaliers lourds, 60 archers à cheval formant une cavalerie légère et environ 80 valets.

La généralisation des armes à feu sur le champ de bataille amènera une nouvelle évolution, enrichissant la compagnie de 50 arquebusiers montés. lire la suite »

Le secret des navigateurs vikings

Posté dans Moyen-Age, Reconstitutions et reconstituteurs le 4 novembre 2011 par Francois

Les Vikings étaient de grands naviguateurs  et il ont voyagé jusqu’en Islande, au Groënland, et ont même peut-être découvert le continent américain cinq siècle avant Christophe Colomb. On s’est longtemps posé des questions sur leur incroyable sens de l’orientation sur de pareilles distances, car ils ne connaissaient pas la boussole, et que les conditions de naviguation pouvaient être très rudes. La conception ingénieuse de leurs bâteaux n’explique pas tout. D’après les sagas nordiques, ils utilisaient la « pierre de soleil » qui leur permettait de s’orienter même dans la tempête et le brouillard. Légende ou vérité ? Des chercheurs répondent aujourd’hui à cette question. lire la suite »