Archive du mois de juillet 2011

Le tromblon… usage et histoire !

Posté dans Personnages, XVIIIème et Premier Empire le 29 juillet 2011 par Frédérique

TromblonLe tromblon est une arme à feu caractérisée par un canon de très gros calibre allant en s’évasant à son extrémité. Contrairement à la plupart des armes de poing ou d’épaule, le tromblon est destiné à tirer de la mitraille : pierres, clous, éclats… tout ce qui tombe sous la main de l’utilisateur.

L’utilisation de l’engin est en fait la même que celle des shot-guns modernes : donner un bon pouvoir d’arrêt à courte distance, la dispersion des projectiles garantissant une certaine efficacité même sans viser. lire la suite »

Le costume au XVIIIème siècle

Posté dans Sites et Musées, XVIIIème et Premier Empire le 25 juillet 2011 par Christophe

Musée des Tissus et des Arts DécoratifsLe siècle des Lumières est aussi une période pendant laquelle le costume masculin et féminin brille par son faste, tout du moins pour celui porté par la noblesse et la haute bourgeoisie. Aux couleurs sobres et sombres de la fin du régne de Louis XIV succèdent les pastels, les broderies, et une réelle légereté. Si les tenues nous sont bien connues au travers des statues et tableaux, rares sont les occasions qui nous permettent de voir des pièces originales en situation.

L’initiative du musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon, qui présente depuis le 21 avril dernier et jusqu’à fin septembre de nombreuses pièces de cette époque au sein d’une exposition temporaire « Si le XVIIIème siècle m’était conté » mérite donc d’être soulignée, et saluée. lire la suite »

Flèches, pointes et carreaux…

Posté dans Antiquité, Informations pratiques, Moyen-Age le 23 juillet 2011 par Christophe

Pointes de fleche en silexL’arc est une invention qui remonte au néolithique, et l’on peut penser que le chasseur a très rapidement compris l’intérêt d’équiper ses flèches de pointes suffisemment dures pour leur permettre de s’enfoncer dans leur cible. En témoignent les très nombreux exemples de pointes de flèches en os ou pierre taillée retouvés. A cette époque, la pointe va être ligaturée à la flèche, le matériau utilisé se prêtant assez mal à la constitution d’une douille.

Avec l’apparition du métal, les pointes de fléche vont naturellement être fabriquées en cuivre, puis bronze et fer. De l’antiquité au Moyen-âge, l’arc restera l’arme du combat à distance par excellence, jusqu’à être supplantée par l’arbalète, puis le mousquet. On s’interroge d’ailleurs souvent sur la raison de cette évolution, où une arme à cadence de tir relativement rapide, pouvant aller jusqu’à 15 tirs à la minute, est remplacée par une arme offrant dans le meilleur des cas 4 coups à la minute. lire la suite »

La fête de l’antiquité au musée de Lattes

Posté dans Antiquité, Sites et Musées le 18 juillet 2011 par Christophe

Char celteLe Musée de Lattes dans le périmètre du Grand Montpellier a depuis quelques années une approche dynamique de l’animation du site, en organisant de nombreux évènements de reconstitution historique. Ces 18 et 19 juin dernier s’est tenue la seconde fête de l’antiquité, orientée comme en 2010 sur les périodes correspondant à la création de l’antique Lattara dont les vestiges sont visibles dans le parc archéologique attenant au musée. lire la suite »

La perruque et les armées du XVIIIème

Posté dans Personnages, Temps Modernes le 15 juillet 2011 par Christophe
Guerres de Louis XIVUn accessoire de mode pour le moins inattendu fait son apparition à la fin du 17ème siècle : il s’agit de la perruque. Celle-ci va tout d’abord imiter la chevelure naturelle, puis l’amplifier de manière souvent exubérante. A partir du 18ème siècle, la tendance évoluera vers des perruques poudrées, blanches, et plus sobres. Apanage de l’aristocratie, elle se répendra également dans toute la bourgeoisie, et naturellement dans les armées…

Les uniformes portés par les militaires de l’ancien régime ont toujours plus ou moins imité les tenues civiles, avec des ajouts spécifiques, bien sur. Sous la fin du règne de Louis XIV, la mode est aux grands chapeaux, et l’armée ne fera donc pas exception, même si l’on peut s’interroger sur le côté pratique de telles coiffes lors des tirs de mousqueterie, ou tout simplement lorsque le combattant transporte son arme… verticale. lire la suite »

Une recette de l’antiquité : le minutal aux abricots

Posté dans Antiquité, Informations pratiques le 11 juillet 2011 par Christophe
Banquet_romainLa cuisine romaine antique associe très souvent de nombreux ingrédients, réduits et cuisinés ensemble pour donner un fondu de saveur bien caractéristique… On associera ainsi des goûts sucrés et salés, de nombreux épices, des viandes et des fruits, on relevera au miel et au vinaigre, pour des saveurs qui sont aujourd’hui toujours intéressantes à découvrir. Les ragoût ou mitonnés se rapprochent des tajines nord-africains, mais de réelles différences existent.
Thermopolium a Pompei

Thermopolium

Le recueil de recettes antiques le plus connu est sans doute celui d’Apicius. Il s’agit en fait d’une compilation de l’antiquité tardive, nommée d’après le célèbre cuisinier des empereurs Tibère et Auguste, et il s’agit là du premier livre de recettes de notre histoire ! Parmi toutes celles qu’il nous livre, l’une d’entre elle mérite sans nul doute un essai. Il s’agit du minutal aux abricots, « Minutal ex praecoquiis », un plat clairement de saison en juin juillet ! lire la suite »

L’homme au siècle des Lumières

Posté dans Reconstitutions et reconstituteurs, XVIIIème et Premier Empire le 8 juillet 2011 par Francois

Après nous avoir fait découvrir l’homme à la fin du Moyen-Âge, Florent Véniel nous transporte cette fois au siècle des Lumières. Avec son deuxième ouvrage dans la collection Histoire Vivante (aux Editions ERRANCE), l’auteur nous immerge dans une autre époque qu’il affectionne et nous dévoile avec une égale érudition. lire la suite »

Christel Savarese, ou le travail de la mosaïque à l’antique

Posté dans Antiquité, Artisans le 4 juillet 2011 par Christophe
Travail du mosaïste à la marteline

Travail du mosaïste à la marteline

L’antiquité gallo-romaine nous a laissé de superbes pavements de mosaïques. Plus d’un passionné d’Antiquité a rêvé d’en réaliser un, et bien sur avec des méthodes à l’antique. Aujourd’hui, le nombre de reconstituteurs capable de présenter à la fois les outils et la méthode, mais aussi de produire des pavements entiers, se compte sur les doigts d’une main. Christel Savarese est l’une de ces personnes…

Dans son travail de mosaïste, Christel Savarese essaie d’un point de vue technique et esthétique de se rapprocher le plus possible des méthodes antiques, en utilisant des outils tel que la marteline et le tranchet, pour débiter les tesselles dans des matériaux comme le marbre, le calcaire, la terre cuite, les pâtes de verre.  lire la suite »

L’armet de joute

Posté dans Armae, Moyen-Age le 1 juillet 2011 par Francois

Tout le monde connaît l’histoire du malheureux roi Henri II de France, tué en 1559 au cours d’une joute par la lance de son adversaire qui pénétra dans la visière de son casque. Le souci de sécurité dans un tournoi a été plus ou moins pris en compte par les organisateurs et les chevaliers, mais il fait l’objet d’attentions notables à la fin du Moyen-Âge et à la Renaissance, et donne lieu à la fabrication d’armures spécialement renforcées pour pallier aux handicaps que représentent ces protections immobilisant littéralement le combattant et l’empêchant de se soustraire aux coups de l’adversaire. lire la suite »