KABUTO


Le Kabuto est le casque traditionnel du samouraï japonais. Il est constitué d'une coiffe nommée hachi, à laquelle est rattachée une série de plaques articulées protégeant la nuque, nommée shikoro. Le kabuto arbore en général l'emblème du clan. Il est formé de plusieurs plaques de métal, rivetées verticalement. Leur assemblage dégage une ouverture sommitale nommée tehen, ou hachiman-za. A l'origine destinée à permettre de faire passer la coiffure du guerrier, cette ouverture perd rapidement sa fonction et est obturée par une pièce de métal décorative, nommée tehen kanamono.
Le casque est complété par un masque facial nommé Mempo. Ce dernier peut être en cuir ou métal, et arbore fréquemment une moustache. Une série de plaques articulées protège la gorge du samuraï. Kabuto et mempo sont reliés par une corde en velours tressée, qui fait également fonction de jugulaire.

Toutes nos répliques sont caractérisées par un haut niveau de finition, et sont livrées avec un socle de présentation en bois. Elles sont équipées d'une garniture intérieure permettant de les porter. Les plaques du shikoro, le mempo, le hachi sont en acier peint ou laqué. Les lamelles sont reliées entre elles par des cordelettes de coton tressées. Le hachi est formé d'une seule pièce. Les casques sont aux dimensions des modèles originaux du XVIème siècle, et leur tour de tête correspond à une taille 56.



HL701 - KABUTO et MEMPO de DATE MASAMUNE - 369
Date Masamune nait en 1566 au château de Yonezawa. Fils aîné de Terumune Date, il perd un oeil durant son enfance, ce qui conduit sa mère à le déclarer incapable d'être chef de clan, et à favoriser son frère cadet. Quand elle tente de l'empoisonner, il se résoud à tuer son propre frère. Il participe à sa première campagne en 1581 aux côtés de son père, et lui succède à l'âge de 18 ans, lorsque celui-ci choisit de se retirer.

Il entame alors une politique de conquête particulièrement agressive vis-à-vis des clans voisins, y compris ceux dirigés par des membres de sa propre famille. Avec l'espoir de faire pression sur le fils, le clan Hatakeyama enlève Terumune. Bientôt Masamune rejoint les kidnappeurs, et suivant l'injonction de son père qui lui demande de ne pas tenir compte de sa sécurité, il fait tirer sur ses adversaires, les tuant tous, ainsi que Terumune.

En 1589, il règne en maître incontesté du domaine d'Aizu, et les années qui suivent le verront participer aux grands conflits ayant marqué le début du 17ème siècle au Japon. Il sera l'un des rares chefs de guerre de cette période à protéger les missionnaires chrétiens, et a financé le seul voyage d'exploration du japon médiéval. Le Date Mura, construit selon des techniques occidentales, visitera l'Espagne, la France et l'Italie, au cours d'un voyage de sept ans. Masamune s'éteindra en 1636.

Décoré de l'emblème de Masamune, en forme de croissant de lune asymétrique, ce casque caractéristique est visible sur la plupart des représentations du grand samouraï.

Poids 3.4kg, hauteur 56cm, largeur 38cm, profondeur 33cm. Acier peint, couleur grise. Croissant de lune en laiton. Détail

kabuto_de_date_masamune

kabuto_de_takeda_shingen

HL702 - KABUTO et MEMPO de TAKEDA SHINGEN - 399
Takeda Shingen nait en 1521 sous le nom de Katsuchiyo Takeda. Fils du seigneur de guerre Nobutora Takeda, il finira par se rebeller contre lui et prendra le contrôle du clan relativement jeune. Il débute immédiatement une politique rapide d'expansion, dans le but de conquérir toute la province de Shinano. A la bataille de Sezawa, il surprend les clans coalisés contre lui, et emporte une victoire rapide.

Shingen rencontre en 1554 celui qui deviendra son ennemi juré, Kenshin Uesugi. Cette opposition deviendra quasi légendaire, puisque les deux adversaires se rencontreront en tout cinq fois sur le champ de bataille, et s'affronteront même en duel.

En 1572, Shingen est le seul chef de guerre suffisamment puissant pour contrer Nobunaga Oda dans sa conquête du Japon. Il le vainc aisément en 1572 à la bataille de Mikata-ga-Hara, mais il mourra ensuite en 1573, soit de maladie, soit des suites d'une blessure par balle.

De couleur rouge, décoré de crin de cheval et de l'image d'un monstre grimaçant, ce kabuto évoque celui qui aurait pu, si l'âge ou les blessures ne l'en avaient empêché, devenir Shogun.

Poids 3.4kg, hauteur 52cm, largeur 40cm, profondeur 35cm. Acier laqué, couleur rouge. Emblème en bronze. Détail




HL703 - KABUTO et MEMPO DAISHO KAKE
- 399
Ce Kabuto et son mempo sont fidèlement reproduits à partir d'une pièce du XVIème siècle, visible dans un musée japonais. Il présente tous les attributs caractéristiques du kabuto classique.

Le hachi, formé de bandes rivetées sur le modèle original, est décoré par les têtes des rivets fixant les pièces de métal. Le tehen kanamono du sommet de la bombe peut recevoir un élégant plumet en plumes de faisan. L'emblème, entièrement en bronze patiné, présente un démon grimaçant portant des bois de cervidé, eux-mêmes en bronze.

La moustache du mempo avait pour objectif de donner une allure encore plus terrifiante au guerrier, dans un pays où la plupart des hommes sont imberbes. On note également la qualité de l'assemblage des plaques du shikoro, les cordelettes de couleur permettant de compléter la décoration de la pièce.

La protection de la gorge est assemblée de la même manière. Elle avait pour objectif d'éviter l'effet mortel d'un tsuki porté sous le menton, soit au sabre, soit à la lance.

Poids 3.4kg, hauteur 65cm, largeur 34cm, profondeur 38cm. Acier peint, couleur prune. Emblème en bronze. Détail

kabuto_de_daisho_kake

kabuto_de_oda_nobunaga

HL704 - KABUTO et MEMPO de ODA NOBUNAGA - 369
Oda Nobunaga naît en 1534, et devient maître du château de Nagoya bien avant sa majorité. A l'âge de douze ans, ils est marié à Nohime, fille du daimyo du clan rival des Oda.

A la mort de son père, en 1551, Nobunaga qui avait déjà une réputation d'excentrique, choquera en jetant l'encens cérémonial sur l'autel. Cet acte lui aliénera nombre de ses anciens vassaux, et conduira son précepteur Masahide Hirate à commettre le seppuku. Le jeune daimyo mettra presque dix ans pour éliminer toute opposition au sein de sa province, mais il reste un seigneur de guerre secondaire.

Ce sera la bataille d'Okehazama qui forgera sa réputation. Avec une armée de moins de 5000 hommes, il fond sur les troupes de Yoshimoto Imagawa, cinq fois plus nombreuses, et parvient à tuer son adversaire. C'est le début d'une expansion du clan, qui le conduit toujours plus loin sur la route de Tokyo. Cette expansion sera toutefois stoppée en 1572 par l'intervention de Shingen Takeda.

Nobunaga périra finalement en 1582, commettant le seppuku après avoir été trahi par l'un des siens.

Vert foncé, avec son emblème caractéristique, ce kabuto évoque l'un des personnages les plus haut en couleur du japon de XVIème siècle.

Poids 3.4kg, hauteur 57cm, largeur 34cm, profondeur 34cm. Acier laqué, couleur vert sombre. Emblème en laiton. Détail



HL609 - Casque japonais, infanterie, guerre du Pacifique - 59€
L'armée de l'Empire du soleil levant saura, au XXème siècle passer de la tradition à l'époque moderne en quelques décennies, Différents modèles de casques portés durant la campagne de Chine (1931-32), inspirés des casques français, russes ou anglais, sont remplacés à l'issue du conflit par un modèle unique qui persistera jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Cette version porte sur le devant une étoile peinte de même couleur que le fond du casque. La coiffe intérieure et en cuir, parfois en toile, complété par un système spécifique de jugulaires en coton, permettant de l'attacher sous le menton, mais aussi derrière la nuque.

Casque en acier, garnitures en cuir, jugulaire en toile.

Détails


wwii_casque_japonais